lettre ouverte 2

Henry Hafenmayer – Stemmerstrasse 1 –  D-46145 Oberhausen

endederluege@hushmail.com

http://sansconcessiontv.org/phdnm/la-vie/ 
http://ungraindesable.the-savoisien.com

Lettre Ouverte 2

Oberhausen, 12.02.2016

Polizeipräsidium Essen
Büscherstraße 2-6
45131 Essen
Dir. Kriminalität Kl ST KK
Von-Bock-Straße 50
45468 Mülheim an der Ruhr

Case number: 502000-156493-15 / 8

Re : Votre lettre du 20 janvier 2016 / Ma convocation du 15 février 2016

Cher M. le Commissaire principal de la Police Criminelle :

En rapport avec ma campagne « La fin du mensonge », je lis que je dois être interrogé par vos services pour une affaire de « discours de haine ».

Comme vous pouvez le lire dans ma lettre ouverte que je vous ai envoyée :

« Ces lois appliquées pour jeter des milliers de personnes en prison, pour les priver de leurs droits, pour les torturer physiquement et mentalement ou les assassiner, n’ont aucune validité devant la Cour de l’Histoire. Les lois interdisant de nommer un danger par son nom contredisent ouvertement l’instinct de protection, présent chez toute personne saine. Par conséquent, nous ne devons pas craindre ces lois ni nous soumettre aux autorités les appliquant. »

C’est pour cette raison que je n’ai pas donné suite à votre convocation.

Si les collaborateurs des ennemis du peuple allemand désirent me traîner devant leur Cour Inquisitoire, ils savent évidemment où me trouver.

Je comprends clairement que ces criminels détiennent toujours le pouvoir d’arrêter ma parole de vérité. Cependant, ils n’ont pas le droit de faire ça !

Moi aussi, j’ai longtemps vécu dans l’ignorance et cru tous ces mensonges au sujet de notre peuple.

Je ne vous blâmerai donc pas pour votre persistance dans cette croyance.

Après la libération du peuple allemand, la question de la culpabilité de la Justice allemande et de son comportement à partir de maintenant sera posée de manière décisive. Car dès réception de cette lettre recommandée, vous ne pouvez plus prétendre ignorer la guerre perpétuelle livrée au peuple allemand et son extermination panifiée.

Si vous êtes un Allemand, il est désormais de votre devoir de vous réveiller et de rejoindre le combat contre l’ennemi qui agit en secret contre nous, et de livrer bataille à leurs porte-parole publics.

Le serment de la République Fédérale Allemande, en tant que « Forme organisée d’un mode de domination étrangère » (dixit Carlo Schmid), devrait éveiller en vous le sentiment d’obligation d’agir pour le bien-être et la protection du peuple Allemand !

Vous devrez naturellement enquêter pour inciter l’action populaire !

Le Bundestag (parlement allemand), les médias, les Cours, les agences gouvernementales et les autorités sont remplis de coupables. Tous sont destinés à être condamnés au nom du peuple allemand pour leur complicité dans la création d’une organisation criminelle incitant au sentiment de haine contre son propre peuple.

Des enquêtes sur des gangs d’escrocs ou de voleurs vous conduiraient aux mêmes conclusions !

A la fin, tous ces délinquants, vous y compris, sont eux-mêmes responsable de leur trahison contre l’État et la Nation.

Le degré de folie du « politiquement correct » de nos concitoyens a atteint un niveau critique. Ils se mettent ainsi non seulement eux-mêmes en danger, mais entraînent leur propre peuple dans l’abîme ! Le concept de démocratie, inventé par la communauté juive, est implantée chez les peuples désorientés. Peu à peu, il a été imposé en Occident comme seul choix possible, sans alternative, pour le plus grand bien de l’humanité.

Peuvent alors être justifiées toutes les guerres, massacres et autres atrocités commises en son nom.

Il y a plus de cent ans étaient écrites ces conclusions, elles devraient vous aider à saisir la racine du problème, si tant est que vous vouliez bien le comprendre :

« Comme une maladie infectieuse, depuis 1789 les idées démocratiques ont fait rage en Europe et dans le monde entier : les bons et les mauvais, les bien-portants et les malades ont été infectés par cette épidémie. Terrible a été l’effusion de sang qu’elle a causée au peuple Germain, parce que la démocratie signifie la répression de la pure et noble race et la résurgence des aborigènes non-Ayrens. La démocratie est un enfant des Latins orientalisés et est synonyme de la disparition de la classe Germanique ou Allemande. »

« Au moment où, dans chaque petit détail, notre bonheur et notre malheur sont mis en permanence entre les mains de ce qu’on appelle l’opinion publique, le maître de l’État est celui qui comprend comment faire de cette cette opinion son serviteur de la manière la plus habile possible. Qui est capable de cela est celui qui sait comment faire passer d’infâmes et rusés mensonges. Et il n’est finalement pas l’Allemand, mais celui que Schopenhauer appelait le « Grand maître des mensonges » : le Juif. »

« Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il profère le mensonge, il parle de son propre fonds; car il est menteur et le père du mensonge. » (Jean 8:44)

En se servant du plus gros mensonge du vingtième siècle, la prétendue extermination de 4 à 6 millions de Juifs par nos ancêtres Allemands, les Juifs ne bâillonnent pas seulement notre peuple : toutes les nations doivent se sentir coupable ! L’esprit allemand est étouffé par leurs mensonges horribles et perfides et condamné à la profanation de son histoire et de ses grandes figures.

Quiconque avance aujourd’hui que l’Holocauste ne le concerne pas n’est pas informé de l’abominable péril qui menace notre peuple, se résultant par le nivellement systématique et la rééducation du peuple allemand.

Car il n’est ni naturel ni normal qu’une aussi grande et prolifique culture que celle des Allemands, participe activement à sa propre auto-destruction en accueillant sur son territoire des millions de personnes d’autres races volant, violant et assassinant ses hôtes !

C’est de la folie !

Il est donc évident que quiconque collabore avec l’ennemi, soutenant et assurant la pérennité de cette construction étrangère appelée RFA, soit appelé un traître.

Même un comportement passif, tel le silence au sujet des mensonges connus, aide activement l’ennemi et nuit à notre propre peuple.

Ce choix du silence, de faire profil bas, est rendu possible parce que l’Allemand est endoctriné par des forces au service des Juifs, affirmant qu’il est plus sage de céder. Ce qui est alors ordonné et exécuté est ce que le stupide désire. Le stupide, cependant, ne se rend pas compte qu’il est dirigé par une force cachée.

Où sont aujourd’hui les brillants esprits du peuple Allemand ?

Certainement, ils existent toujours en grand nombre et ont toujours existé.

Mais, s’ils ne subissent pas de chantage, s’ils ne sont pas emprisonnés ou victimes « d’accidents », ils restent silencieux, craignant de subir le même sort que leurs prédécesseurs.

Leur vie, la vie de leur famille et celle de leur peuple ne pourront être sauvés de cette manière.

Beaucoup d’Allemands continuent à ne rien dire parce qu’ils sont victimes de cette autre notion imposée à l’esprit Allemand par la « sagesse » juive : « Tu ne peux rien changer, les choses sont ce qu’elles sont. »

Citant maintenant Goethe (dans Faust), « Au commencement était l’action. », je vous intime, destinataires de cette lettre, à vous intéresser sérieusement à l’histoire Allemande pour en découvrir la vérité.

Ne croyez pas les fabrications des vainqueurs, regardez qui est réellement derrière chaque guerre dans le monde, causes de nombreuses morts et souffrances. Cherchez les seuls à qui profiterait une Europe exsangue, enrôlée dans une grande guerre dans laquelle tous les peuples et toutes les nationalités seraient abolies par le métissage.

L’irruption de masses allogènes n’est pas le résultat de quelque accident, elle était planifiée ainsi !

La Bundeswehr (Armée allemande), la police, toutes ces personnes ayant prêté serment pour la défense de leur peuple, sont appelés, par cette lettre, à mettre fin à la guerre fomentée contre leur peuple.

Un nouvel ordre allemand se doit d’éliminer la République Fédérale et redonner sa capacité d’agir au Reich.

Les jeunes hommes militairement capable doivent immédiatement être mobilisés et placés sur les frontières Allemandes pour les protéger des incursions futures et rétablir l’ordre et la sécurité au sein du Reich.

Par le biais d’annonces officielles émanant de la direction provisoire, le peuple Allemand sera informé sur tous les mensonges et leurs conséquences. Les gardiens et diffuseurs de ces histoires atroces seront exclus de leur bureaux, de la presse et de tout autre média.

C’est seulement alors qu’une grande renaissance pourra enfin commencer et rendre au peuple Allemand sa capacité de décider librement d’une constitution pour former un nouveau gouvernement.

Ces mesures doivent s’appliquer maintenant !

Vous pouvez encore empêcher la guerre inter-ethnique planifiée en Europe !

Henry Hafenmayer

Advertisements